Alphonso : le mouchard intégré dans les applications mobiles

Les applications mobiles sont partout. Elles façonnent même notre quotidien. Etant très pratiques et divertissants à la fois, les applications mobiles ont conquis petits et grands. Ainsi, que ce soit sous Android ou iOS, les applis ont la côte, surtout du côté des tous petits. Et, la majorité des utilisateurs n’accorde pas assez d’importance aux conditions d’installation de ces merveilles technologiques. Toutefois, selon les dernières nouvelles relayées par le New York Times, plusieurs centaines d’applications seraient équipées d’un mouchard nommé Alphonso. Ce petit logiciel accèderait alors au microphone de l’appareil pour se renseigner sur les programmes TV suivis par les utilisateurs. Ces informations recueillies seront alors vendues à des professionnels de la publicité.

Un logiciel tout à fait légal

Malgré le fait que la démarche suivie par ce logiciel intégré dans les applications ne fait pas l’unanimité, elle est tout à fait légale. Cette situation peut toutefois être évitée si les utilisateurs d’appli mobile accordaient plus d’attention aux autorisations demandées par une application mobile lors de son installation. Certaines applis contenant ce mouchard demandent par exemple l’accès au microphone des mobiles. Mais, la demande passe, la plupart du temps, inaperçue, et les utilisateurs les acceptent sans les lire. Et, selon toujours le New York Times, pas moins de 250 jeux disponibles sur Google Play utilisent Alphonso. Ce logiciel identifie alors le signal audio des programmes TV et publicités que les usagers suivent. Il est même capable de recouper toutes les informations obtenues en les combinant avec les éléments de géolocalisation du mobile. Les régies publicitaires achètent ensuite ses informations qui les aident à mieux déterminer leurs cibles. Ceci-dit, un nombre non négligeable d’applications mobile présentes sur l’Apple Store contiennent aussi ce mouchard.

Les applications mobiles pour enfant sont les plus concernées

Un constat un peu inquiétant concernant ce mouchard est qu’il privilégie surtout les applications mobiles pour enfant. D’autant plus qu’Alphonso fonctionne toujours même si le smartphone est rangé mais que le jeu concerné reste actif, mais en arrière-plan. La société ayant développé ce logiciel a, quant à elle, tenue à souligner la légalité de sa démarche. En effet, les demandes des applis concernées sont tout à fait conformes aux règles de l’App Store et de Google Play. Leur fonctionnement sont d’ailleurs décrits au préalable tout comme la demande d’autorisation pour accéder au microphone. Cependant, il faut noter que pour la France, la plupart des descriptions des applications sont en anglais, ce qui peut causer des difficultés de compréhension pour la majorité des utilisateurs.