Bouygues Telecom

Bouygues Telecom : la fibre optique pour se remettre dans la course

La concurrence étant rude entre les opérateurs téléphoniques et fournisseurs d’accès internet, chacun s’efforce de se démarquer. Bouygues Telecom n’en fait pas exception. Toutefois, ce dernier enregistre plus de retard sur le secteur du fixe par rapport à ces concurrents. De ce fait, l’opérateur mise sur des investissements assez conséquents dans la fibre optique pour redresser la situation. D’ailleurs ce genre d’investissement va aussi avoir des impacts sur le réseau de distribution de Bouygues Telecom. Pour rappel, ce dernier constitue, à l’heure actuelle 30% du chiffre d’affaires de l’opérateur. De quoi justifier sa décision d’investissement.

Plus d’activités dans le fixe

L’objectif principal de Bouygues Telecom est d’avoir le double de ses revenus globaux dans les cinq années à venir. Tel est aussi le cas de son réseau de distribution. Pour ce faire, l’opérateur a misé sur l’augmentation de son activité dans le secteur du fixe. Ce secteur inclus à la fois data et voix. En effet, Bouygues Telecom est peu présente dans ce domaine avec seulement 4% de part de marché. Ainsi, l’opérateur attend avoir plus de dynamisme du coté de ses offres fibre. Et selon Jean-Claude Marquez, le responsable des ventes indirectes de Bouygues Telecom, l’entreprise  entend tirer profit de ce genre de service. Ce responsable est tout à fait confiant du fait que l’opérateur n’a proposé des offres fibres que très tard par rapport à ses concurrent. Ainsi, il anticipe une croissance assez importante des ventes dans ce secteur. Ceci-dit, afin de compléter son propre réseau en matière de fibre optique, Bouygues Telecom a établis divers accords comme celui avec Orange. Néanmoins, l’investissement massif de l’opérateur vise à élargir son propre réseau afin de diminuer les coûts qui lui incombent. De cette manière il pourra proposer des tarifs très concurrentiels.

Le recrutement de revendeurs comme stratégie d’élargissement

Outre le fait d’opter pour des investissements assez conséquents dans la fibre optique, Bouygues Telecom procède aussi à des recrutements de revendeurs pour rattraper son retard. Pour cela, l’opérateur met un point d’honneur au fait de ne s’entourer que de tous nouveaux revendeurs. Et, pour y arriver, Bouygues Telecom privilégie les recherches dans les zones géographiques où il ne dispose pas d’assez de représentants. Tel est par exemple le cas de la région Est de la France ainsi que la région Ile-de-France. Les revendeurs choisit dans ces zones devront alors boucler quelques dizaines de contrats en six mois. Toutefois, l’opérateur n’impose pas à ses partenaires l’exclusivité.