Mon Chaperon

Mon Chaperon, une appli permettant le « copiétonnage »

Décidemment, les applications mobiles n’ont pas de frontière. Elles peuvent concerner des domaines très variés allant du simple divertissement à la recherche d’endroit sympa pour manger entre amis ou en famille. Certaines applications permettent ainsi d’effectuer le covoiturage. Mais cette application nommée « Mon Chaperon » quant à elle, permet le copiétonnage. Elle a été lancée en fin 2016 et une nouvelle version vient de sortir. C’est un Montpelliérain répondant au nom de Fabien Boyaval qui a créé cette appli un peu insolite. Elle permet en effet aux piétons de faire un trajet à pied en groupe. Côté fiabilité des profils, l’appli assure une sécurité sans faille.

8000 téléchargements depuis 2016

Mon Chaperon a, depuis sa création, parcouru sont petit bout de chemin. En effet, l’appli a été créée vers fin 2016 par Fabien Boyaval. Et, depuis son lancement pas de 8000 téléchargements a eu lieu. Une nouvelle version de cette application vient de voir le jour, et quelques fonctionnalités ont été ajoutées. Toutefois, le principe de base de Mon Chaperon est le même. Pour pouvoir utiliser l’appli l’utilisateur entre quelques renseignements concernant son trajet : la destination, l’heure de départ, le point de départ. Par la même occasion, l’utilisateur est aussi convié à effectuer une demande de copiétonnage aux autres personnes utilisant l’appli ayant la même destination. Ces autres utilisateurs peuvent ne pas avoir à effectuer le même trajet mais cela ne les empêche pas de tout simplement accompagner quelqu’un. Le côté convivial de cette application promet ainsi de séduire beaucoup de piéton. D’ailleurs, afin d’offrir le maximum de sécurité à ses utilisateurs, tous les profils enregistrés dans l’application font l’objet d’un contrôle strict.

Des profils sécurisés et un bouton d’urgence à disposition des utilisateurs

Le premier souci qui pourrait constituer un obstacle aux personnes intéressées par l’appli serait la fiabilité des autres utilisateurs. Le créateur de Mon Chaperon rassure les utilisateurs par rapport à la vérification de tous les profils. Ainsi l’inscription des personnes ayant de mauvaises intentions peut très bien être évitée. Pour ce faire, l’adresse mail fournie lors de l’inscription est soigneusement vérifiée. Tel est aussi le cas du numéro téléphone. Par ailleurs, une vérification très minutieuse est effectuée par rapport à la pièce d’identité. En ce qui concerne la photo de l’utilisateur, elle doit être assez claire et doit permettre de reconnaître son visage. Ceci-dit, un bouton d’urgence a été ajouté à cette nouvelle version pour pouvoir appeler la police ou les pompiers. Aussi, les proches de l’utilisateur sont informés de son déplacement et reçoivent un sms à son arrivée à destination.