écran flexible

iPhone, un modèle à écran flexible pour bientôt?

S’il est une technologie qui intéresse vivement les constructeurs à l’heure actuelle, c’est celle des écrans flexibles. Le géant sud-coréen Samsung a d’ailleurs programmé la sortie d’un Smartphone à écran flexible pour l’année prochaine. Toujours dans l’exploitation de cette nouvelle technologie, la marque à la pomme vient de déposer un brevet s’y rapportant. Bonne nouvelle alors pour les technophiles et fans de la marque. Toutefois, le brevet déposé ne précise pas encore le type d’appareil qu’Apple veut doter d’un écran flexible. Et, à ce qu’il parait la marque à la pomme ne se contentera pas d’un écran flexible mais veut aussi proposer un boîtier flexible.

Le brevet vient d’être déposé

Les bruits de couloir vont bon train sur le fait que LG et Apple travaillent sur la conception d’écrans Oled tout à fait flexibles. Le fruit de cette collaboration ornerait, selon les rumeurs, les prochains modèles d’iPhone. Jusqu’à lors, ces informations sont restées au stade de rumeurs. Mais, cette fois-ci, l’intérêt d’Apple pour cette technologie vient d’être confirmé par le brevet qu’il a déposé. Ce dernier a d’ailleurs été déjà déposé en septembre 2016 mais ce n’est que le 23 novembre dernier que sa publication a eu lieu. Toutefois, Apple s’est contenté d’indiquer, sur le document écrit, que le brevet concerne un « appareil à écran flexible ».  Le géant américain a aussi tenu a précisé que cette technologie peut concerner un ordinateur portable, un téléphone cellulaire, une tablette, une montre ou d’autres appareils. Ceci-dit, le fait d’avoir effectué le dépôt de ce brevet ne garantit en rien la sortie prochaine de l’appareil. En effet, selon certains scientifiques la conception d’un tel écran est actuellement assez problématique.

Le boîtier sera aussi flexible

Outre le document écrit, le brevet déposé par Apple est aussi accompagné d’un visuel assez clair. Et d’après ce dernier,  la marque à la pomme ne se contentera pas de fabriquer un écran flexible mais aussi un boitier. Et, encore une fois, la marque à la pomme ne précise pas à quel appareil est ce boitier. Nombreux sont alors les utilisateurs de smartphones et technophiles intéressés par ce genre de technologie flexible. Cependant, même si Apple décide d’exécuter ce projet, il leurs faudra attendre un bon bout de temps pour pouvoir mettre la main sur un iPhone pliable. L’année prochaine promet ainsi d’être très fructueuse en matière d’innovations technologiques. Aussi, la concurrence sera rude entre les deux poids lourds de l’industrie du smartphone Samsung et Apple.