Natural Cycles, l’application mobile alternative aux méthodes contraceptives, fortement critiqué

A l’heure où la technologie ne cesse d’évoluer, de nombreuses applications voient chaque jour le jour. De multiples applications sont en effet connues pour le divertissement qu’elles offrent. Toutefois, la principale raison d’être des applications mobiles est de faciliter le quotidien des utilisateurs de smartphones, de tablettes ou encore d’ordinateur. Leur champ d’application est alors très vaste, allant de l’assurance au secteur de la santé. Concernant ce dernier, une application en particulier est très populaire auprès des femmes. Baptisée « Natural Cycles », cette appli se veut être une alternative aux méthodes contraceptives traditionnelles. Toutefois, suite à l’utilisation de Natural Cycles, 37 femmes ont dû avoir recours à l’avortement en Suède. Suscitant ainsi beaucoup de polémique autour de cette technologie.

37 avortements suite à l’utilisation de l’application mobile

D’après le média suédois SVT, l’hôpital de Södersjukhuset aurait dénoncé l’application Naturel Cycles auprès de l’agence de santé publique. Cet hôpital de la capitale Suédoise reproche en effet à l’application  mobile de ne pas être tout à fait fiable. L’établissement sanitaire aurait traité 37 femmes suite à un avortement. Les femmes concernées auraient toute utilisé Natural Cycles en tant que méthode contraceptive. Les 37 patientes ont donc eu affaire à une grossesse non désirée qui les ont poussés à avorter. Pour voir l’ampleur de la situation, l’hôpital concerné a reçu 668 demandes d’avortement entre le mois de septembre et la fin de l’année 2017. Par rapport à ces cas, les médecins de l’hôpital Södersjukhuset tirent la sonnette d’alarme afin que le nombre d’IVG (interruption volontaire de grossesse) des utilisatrices de cette application n’augmente pas. Ceci étant, l’Agence suédoise des médicaments a déjà ouvert une enquête à ce propos selon toujours la chaîne nationale SVT.

Natural cycles affiche 93% d’efficacité

L’application mobile Natural Cycles a été créée en 2014 et sa certification par l’Union européenne remonte à 2017. Cette application, analyse le cycle de chacune des utilisatrices grâce aux données se rapportant à leur température corporelle quotidienne. Contactée à propos de la situation, les responsables de l’application ont tenu à souligner qu’aucune méthode contraceptive n’est fiable à 100%. Aussi, le risque de grossesse non désirée est toujours présent avec n’importe quelle méthode de contraception. Et pour ce qui est du cas de Natural Cycles, l’efficacité est à 93%. Pour information, cette application est actuellement utilisée par 700 000 femmes à travers le monde. Toutefois, elle n’est pas conseillée pour celles ayant moins de 18 ans. L’histoire est donc à suivre. Patience est alors de mise pour pouvoir espérer éclairer ces divers cas.